Une IVG : est-ce que ça fait mal ?

Réponse de Philippe Faucher, gynécologue :

"Pour l’IVG médicamenteuse, l’utérus va se contracter : les contractions utérines peuvent être plus ou moins douloureuses selon les femmes. Il y a des femmes qui ressentent quasiment rien et il y a des femmes qui peuvent décrire des douleurs extrêmement intenses, ça peut aller vraiment de 0 à 10 sur une échelle de 0 à 10. C’est vraiment très variable.

Ce qui est important :

  • c’est le contexte psychologique, l’accompagnement psychologique. Pour l’IVG médicamenteuse, il vaut mieux être entourée.
  • et puis, on va vous donner des médicaments contre la douleur qui marchent assez bien. Ce n’est pas toujours d’une efficacité totale mais ça permet de soulager la douleur.

Pour l’IVG par aspiration, si vous êtes complètement endormie, vous n’aurez pas mal au moment de l’acte, mais par contre quand vous vous réveillerez, vous pourrez là-aussi avoir des petites contractions utérines, mais qui feront moins mal que dans l’IVG médicamenteuse.

L’anesthésie locale : vous aurez aussi une légère douleur en fin d’intervention, quand l’utérus va se contracter, ça pourra persister quelques heures et généralement ça disparaitra.
Là aussi, dans ce cadre là, on vous donnera des antalgiques."

Alsace Provence-Alpes-Côte d’Azur Où s’informer sur l’IVG ? Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays-de-la-Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche