Décryptage des idées reçues sur l’IVG

Est-ce que l’IVG peut rendre stérile ou causer des difficultés pour tomber enceinte par la suite ?

Une IVG ne rend pas stérile, une grossesse peut être envisagée dès le mois qui suit.


QUESTION 11 - Est-ce qu’une IVG peut rendre… par affairessociales-et-sante

Y a-t-il des conséquences psychologiques après une IVG ?

Réponse du gynécologue Philippe Faucher :

"La majorité des études scientifiques sérieuses qui ont été publiées sur le sujet montrent qu’il n’y a pas de séquelle à long terme psychologique de l’avortement. Il n’y a pas de syndrome post-traumatique qui persisterait à distance, plusieurs années après un avortement.

Au moment de l’IVG, ce n’est pas un moment très agréable à passer.
Mais là c’est comme pour la douleur physique, il y a des femmes qui le vivent on va dire plutôt bien et puis il y a des femmes qui le vivent plutôt mal : donc qui sont tristes, qui pleurent. Et à ce moment là il ne faut pas hésiter à demander à des professionnels formés à l’accompagnement psychologique de vous aider.
"

Les IVG sont-elles surtout demandées par des femmes très jeunes ?

Non, en 2013, 229 000 interruptions volontaires de grossesse ont été réalisées en France. Les femmes de 20 à 24 ans sont les plus concernées avec un taux de 28,8 pour 1000 (contre 15,6 pour les femmes de 15 à 49 ans). Les IVG sont même en légère baisse parmi les moins de 20 ans : 26 000 femmes en 2013, soit 14 femmes pour 1000.

Source DREES

Est-ce que les femmes ayant eu recours à l’IVG n’utilisaient pas de contraception ?

Le nombre des IVG, y compris chez les plus jeunes, ne s’explique pas principalement par un défaut de couverture contraceptive.

En 2007, d’après l’enquête sur les IVG de la DREES, deux femmes sur trois ayant eu une IVG utilisaient une méthode contraceptive qui n’avait pas fonctionné.

En 2013, selon l’enquête Fécond, seules 3 % des femmes (ni enceintes ni stériles, ayant des rapports hétérosexuels et ne voulant pas d’enfants) n’utilisent aucune méthode de contraception.

Source DREES

Vous avez des questions sur la contraception, la sexualité ou sur l’interruption volontaires de grossesse ? Contactez le numéro vert 0800 08 11 11.
Alsace Provence-Alpes-Côte d’Azur Où s’informer sur l’IVG ? Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays-de-la-Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche