Comment se passe une IVG médicamenteuse ?

Réponse de Marie M’sika Razon, médecin-généraliste : "L’IVG médicamenteuse se déroule en deux prises de médicaments.

Une première étape où la patiente va venir en consultation prendre le premier médicament. C’est ce médicament qui arrête la grossesse. Il peut y avoir des saignements parfois, même si c’est rare.

Dans tous les cas, il faut prendre le deuxième médicament 24 à 48h plus tard.
Cette étape-là va se dérouler soit à domicile (quand les conditions le permettent), soit à l’hôpital (quelques heures passées dans un service de soin où il y aura quelqu’un qui sera là pour gérer la douleur). C’est cette deuxième prise qui va déclencher les contractions et les saignements, donc l’expulsion de la grossesse arrêtée.

Si vous restez à la maison, le médecin ou la sage-femme vous aura fait une prescription de médicaments anti-douleur pour que tout se passe bien. On vous demandera ce jour-là de rester chez vous et d’avoir quelqu’un pour vous accompagner.

Il y a également une consultation de contrôle à faire 15 jours après. Souvent, on contrôle juste avant par prise de sang ou par échographie que tout s’est bien passé. Cette consultation sera aussi le moment de faire le point pour la contraception ultérieure.

Toutes les informations liées à l’IVG (dates des rendez-vous, des prises de médicaments, etc.) seront récapitulées dans une fiche mémo pratique qui vous sera remise."

En savoir plus

Alsace Provence-Alpes-Côte d’Azur Où s’informer sur l’IVG ? Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays-de-la-Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche